Mots-clefs

, , , , ,

Hier soir à la Schützeninsel, pas trouvé mes collègues et parti aussitôt. J’ai fait quelque sensation dans ma jaquette et avec mon chapeau mou chiffonné à la main, car dehors il faisait froid, tandis que dedans il faisait chaud à cause de la respiration des buveurs de bière, des fumeurs et des musiciens de l’orchestre militaire. Cet orchestre n’était pas placé très haut, il ne pouvait pas l’être d’ailleurs parce que la salle était assez basse de plafond, et il remplissait tout le fond de la salle jusqu’aux murs latéraux. La foule des musiciens était comme encaquée dans le bout de la salle. Puis cette impression d’entassement disparaissait un peu dans la salle parce que les places près de l’orchestre étaient vides pour la plupart, et que la salle se remplissait seulement vers le milieu.

Publicités